REVISION DE LA STRATEGIE NATIONALE SEMENCIERE (SNS) ET MISE A JOUR DE LA LOI SEMENCIERE

Face à une préoccupation majeure du Gouvernement Malgache à l’autosuffisance alimentaire, la révision de la stratégie nationale semencière (SNS) a été lancée en juin 2022 au CNEAGR Nanisana-Antananarivo pour cette fin.

Les discussions ont porté sur les points suivants :

  • La révision de la Stratégie Nationale Semencière (SNS) par le travail de réflexion des participants sur les quatre Axes d’intervention suivant :

Axe 1 : Augmenter la production de semences certifiées,

Axe 2 : Augmenter le taux d’utilisation des semences certifiées,

Axe 3 : Améliorer la qualité des semences certifiées,

Axe 4 : Procéder au recadrage institutionnel du secteur semencier et aux actions transversales.

  • La mise à jour de la loi semencière n°94-038 du 05 janvier 1995 relative à la législation semencière et ses textes subséquents. La mise en cohérence du cadrage juridique avec la stratégie nationale semencière est primordiale afin d’éviter des lacunes en termes d’opérationnalisation effective de dispositions légales et règlementaires.

Voici quelques résultats saillants de l’atelier :

  • Conception et étude du projet de redynamisation du CMS ou Centre Multiplicateur de Semence,
  • Elaboration d’une stratégie d’augmentation de la production et du taux d’utilisation des semences certifiées,
  • Projet de création d’une structure semencière fiable par l’Office Malagasy des Semences (OFMASEM) de statut EPIC,
  • Mise en place du fonds semencier pour soutenir le développement de la filière semencière.

L’actualisation de la SNS a été conduite par la « Task force semences » aux fins de fournir une réflexion indépendante pertinente et performante du développement de la filière semence du pays dans le contexte malgache.

Le SOC a contribué fortement à la mise à jour de la SNS par l’élaboration de plan opérationnel et à la mise en place de cadres stratégiques qui permettent de pérenniser les orientations promues en matière de la filière semencière.

Le travail sur l’actualisation de la SNS et la refonte de la loi semencière permettent de souligner la pertinence des activités du SOC au cours du premier semestre de l’année 2022, lesquels se fondent sur une bonne compréhension des besoins du pays, et sont, par ailleurs, alignés sur les priorités nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.